La prise de décision en entreprise

Décider signifie choisir une solution parmi plusieurs possibilités. Pas toujours facile de prendre une décision, surtout lorsque de nombreux paramètres sont à prendre en compte. De nombreuses réunions de prise de décision en entreprise s’éternisent et se terminent sans avoir tranché! Mais alors comment simplifier le processus? Comment le rendre plus efficace?

prise de décion - fleches - soileil couchantI. La prise de décision pour répondre à un problème

La prise de décision répond toujours à une problématique donnée. On soulève un problème, on essaye de comprendre ses causes, puis on recherche toutes les solutions possibles à sa résolution.
La première étape, lorsqu’une problématique a été énoncé, est de récolter toutes les informations nécessaires sur celle-ci. Cette première étape peut faire appel à des enquêtes quantitatives, des enquêtes quantitatives, des sondages, des consultations auprès d’experts du domaine, de l’analyse de données… L’information disponible nous permettra d’avoir une meilleure vue sur la situation et de mieux appréhender ses causes, afin de mieux y répondre. Il est important de placer correctement la problématique donnée dans son contexte et de s’assurer de la fiabilité de l’information. On laisse également sa place au brainstorming, à l’élaboration d’un business plan pour chaque solution proposée… – lisez aussi notre article sur le business case.

Lorsque toutes les informations sont analysées, nous pouvons passer à la deuxième étape : la réunion de prise de décision

II. La réunion de prise de décision

La prise de décision en groupe permet de rassembler beaucoup plus d’informations et de renseignements, ce qui permet d’élaborer une solution bien plus originale, créative et adaptée. En effet, en étant plusieurs, on aura une vision plus globale du problème. En collectant un maximum d’avis, on se fait une idée plus globale du sujet, et on découvre des idées, des points de vue et des problématiques que nous n’avions peut-être même pas envisagées.
Cependant, plus le groupe est grand, plus le processus de décision sera compliqué. La personne qui s’occupera de mener la réunion devra impérativement rester fixer sur l’objectif final, qui est la prise de décision. Un consensus pourra être mis en place au début du processus, et ce jusqu’à la fin, afin que la réunion garde son fil conducteur.

III. Les limites de la prise de décision

Lorsque la réunion de prise de décision est terminée, nous devrions normalement avoir tranché, avoir opté pour l’option qui nous paraît la plus pertinente, et commencez à penser au lancement de la solution.
L’économiste américain Herbert Simon traite de la théorie de la décision. Selon lui, la majorité des décisionnaires ne choisissent pas la meilleure solution, mais celle qu’ils estiment la plus satisfaisante en se basant sur leur capacité d’action, et sur l’information disponible au moment de la prise de décision.
À noter que certains paramètres peuvent altérer la prise de décision, c’est pourquoi il faut se poser les bonnes questions avant d’avancer dans le processus: les données récoltées lors de la première étape sont-elles bonnes? Ai-je fait appel aux bons interlocuteurs? Ai-je toutes les informations nécessaires en ma possession pour prendre la bonne décision? Ma décision prend-elle compte du caractère évolutif de la situation? Les collaborateurs sont-ils suffisamment en confiance pour apporter toutes les informations qu’ils ont en leurs possessions? Chacun se sent-il à l’aise et écouter pour apporter son avis et ses connaissances? L’affect-a t-il influencé le choix final?

IV. L’arbre de décision ou Decision Tree

Il existe un merveilleux outil d’aide à la prise de décision : decision tree ou l’arbre de décision. Lisible et très rapide à faire, il permet d’y voir plus clair et de prendre efficacement une décision.Sous forme d’arbre, cet outil permet de rassembler toutes les informations nécessaires à la prise de décision d’une façon très claire, et permet de mettre en évidence les résultats.

Decision Tree, Jean Louis Zimmerman, Flickr

Alors avant de prendre une décision, êtes-vous sûr d’avoir toutes les clés en main? N’hésitez pas à investir du temps et des moyens dans la première phase afin d’avoir le plus de données sur la problématique donnée. Enfin, aidez-vous des outils graphiques pour y voir plus clair et faciliter le processus de prise de décision.