Congrès de Business Analyse 2018

Nous serons au Congrès de Business Analyse 2018 à Lausanne le 22 Mars 2018! Venez participer à cet événement unique en Suisse Romande et profitez des présentations inspirantes, des ateliers intéressants et du networking.

Je vous propose une présentation inspirante basée sur les causes et les enseignements du plus grand crash de l’aviation civile.

Que pouvons nous retenir pour nos projets de l’expérience tragique du plus grand crash aérien

Accident aérien

L’efficacité de la communication est un enjeu majeur dans l’aviation. La visualisation de la situation, dans le cockpit et au sol, sont des facteurs clés pour la compréhension de la situation. Par exemple, une mauvaise interprétation d’un instrument a probablement mené au crash du vol Crossair 498 en janvier 2000 à Zürich.

Le rapport d’enquête conclut que le pilote a été victime d’une désorientation spéciale. Il pensait faire un virage à gauche, mais virait à droite. Le stress de la situation a probablement provoqué chez ce pilote une interprétation des instruments comme il avait appris lors de sa formation. En effet, le pilote avait été formé sur des machines russes, où l’horizon artificiel, l’instrument qui indique l’attitude de l’appareil dans l’espace, fonctionne presque à l’inverse des modèles utilisés chez nous.

Attitude Indicator
Horizon artificiel – les deux indiquent le même virage

La bonne interprétation des indicateurs visuels est un facteur crucial dans la prise de décision. Dans l’aviation, l’ergonomie des instruments et visualisations est très réfléchi. Elle tient également compte de la charge de travail du pilote et de sa disponibilité mentale. A travers ces exemples de l’aviation, je présente la démarche qui, pour nous Business Analystes, aide de bien communiquer dans le cadre de nos projets.

Une analyse systématique et approfondie

L’aviation jouit d’un niveau de sécurité excellent! C’est toujours le moyen de transport le plus sûr par rapport à la distance parcourue. Et ce n’est pas un hasard que les accident soient si rares. Chaque incident est systématiquement répertorié et analysé. Chaque accident est reconstruit dans sa suite chronologique. Les débris sont rassemblés et toutes les hypothèses qui permettent de reconstruire l’enchaînement des événements sont testées.

Le rapport final de l’accident n’explique pas uniquement ce qui s’est passé, mais donne aussi des recommandations d’amélioration. Ainsi, le protocole de communication avant le décollage a été complètement revu après la catastrophe de Tenerife. Dans la présentation, je vous parlerai des analogies entre ce terrible accident et les situations que nous rencontrons dans nos projets. Je propose des pistes pour mieux identifier ces situations dangereuses et quelques outils pour les éviter et mieux communiquer.

Pan Am 747-100

Nous vous invitons donc à venir nombreux voir cette présentation au Congrès de Business Analyse le 22 mars à l’hôtel Aquatis à Lausanne. Utilisez le code de réduction C18Smart pour vous inscrire, il ne reste que très peu de places!