Calrification sur le niveau d’anglais requis dans les certifications – CECRL B1+/B2

La compréhension de la question est le premier pas vers la réponse juste!

Hélas, la plupart des examens dans le domaine de la gestion de projet, de la business analyse de l’agilité ne sont disponibles qu’en anglais. Cela représente donc une difficulté supplémentaire à franchir pour réussir l’examen en question. Nous recommandons un niveau CECRL B1+/B2 pour toutes les certifications qui ont un prérequis d’experience professionnelle dans le domaine.

CECRL

CECRL – le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues

Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) est le fruit de plusieurs années de recherche linguistique menée par des experts des Etats membres du Conseil de l’Europe (en anglais : CEFR, Common European Framework of Reference).Il a pour but de définir les objectifs et les méthodes d’enseignement des langues et il fournit une base commune pour les diplômes et les certificats de langues. (Télécharger CECRL)

Les niveaux communs de référence

L’échelle de compétence de langue globale fait apparaître trois niveaux généraux subdivisés en six niveaux communs:

Niveau A : utilisateur élémentaire (= scolarité obligatoire), lui-même subdivisé en niveau introductif ou de découverte (A1) et intermédiaire ou usuel (A2)
Niveau B : utilisateur indépendant (=cycle secondarie), subdivisé en niveau seuil (B1) et avancé ou indépendant (B2). Il correspond à une « réponse appropriée dans des situations courantes  »
Niveau C : utilisateur expérimenté, subdivisé en C1 (autonome) et C2 (maîtrise)

Les niveaux d’anglais selon le CECRL

Nous conseillons donc un niveau B1+/B2 pour passer les examens de certification qui présentent une « mise en situation », telles que PMP ou CBAP.

Comment identifier le niveau B1

À ce niveau on est à l’aise pour parler de participer à la vie sociale, effectuer des formalités à l’étranger, tout pour partir en vacances. Dans l’apprentissage de la langue dans l’école, la plupart des élèves (donc la moyenne) ayant la maturité fédérale ou le bac français atteignent ce niveau. Naturellement on peut atteindre ce niveau aussi par des cours extra scolaires ou des séjours linguistiques.

Peut comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit de choses familières dans le travail, à l’école, dans les loisirs, etc. Peut se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées en voyage dans une région où la langue cible est parlée. Peut produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers et dans ses domaines d’intérêt. Peut raconter un événement, une expérience ou un rêve, décrire un espoir ou un but et exposer brièvement des raisons ou explications pour un projet ou une idée.

A ce niveau, on est capable de

  • Comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit de choses familières dans le travail, à l’école, dans les loisirs, etc.
  • Se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées dans la vie quotidienne ou le cadre du voyage
  • Produire des discours simples et cohérents sur des sujets familiers et dans vos domaines d’intérêt.
  • Raconter un événement, une expérience ou un rêve, de décrire un espoir ou un but et d’exposer brièvement des raisons ou explications pour un projet ou une idée.

Ce niveau est certifié par des organismes : TOEIC (700 points environ) et le Cambridge English: First (FCE)

D’un point de vue des examens à passer, ce niveau n’est cependant pas suffisant. Il manque tout le vocabulaire spécifique du domaine de la certification. C’est pourquoi nous parlons d’un niveau B1+ (plus). Le candidat ayant ce niveau d’anglais peut « déchiffrer » la question de mise en situation. La plupart des examens n’essaient pas de piéger le candidat et ne jouent pas sur les subtilités de la langue. A ce niveau de compétence (B1+) le candidat passera plus de temps à comprendre la question, c’est pourquoi certains organes de certification donnent plus de temps aux candidats qui ne sont pas de langue maternelle anglaise (p.ex. APMG).

Le niveau CECRL B2 en anglais

Le niveau CECRL B2 identifie « l’utilisateur indépendant de l’anglais ». C’est le niveau qui correspond à ce qu’on appelle généralement « l’anglais courant ».

Au niveau B2, l’utilisation de l’anglais pour voyager, pour surfer sur internet, pour échanger par oral et par écrit avec des étrangers ne pose aucun problème pratique.

Peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Peut communiquer avec un degré de spontanéité et d’aisance tel qu’une conversation avec un locuteur natif ne comportant de tension ni pour l’un ni pour l’autre. Peut s’exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet d’actualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités.

A ce niveau, on est est capable de

  • Comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans votre spécialité
  • Communiquer avec un degré de spontanéité et d’aisance tel qu’une conversation avec un interlocuteur natif
  • S’exprimer de façon claire et détaillée sur une grande quantité de sujets, d’émettre un avis sur un sujet d’actualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes solutions
  • Sur le plan professionnel on est capable d’argumenter un sujet et de travailler efficacement en anglais

Ce niveau est certifié par des organismes: TOEIC (1100 points environ) et le Cambridge English: Advanced (CAE) ou le Cambridge BEC Vantage.

Avec le niveau B2, couvrant naturellement le domaine de la certification d’un point de vue vocabulaire et expressions, vous saisissez rapidement les mises en situation et restez dans le cadre temps standard.

Notre recommandation

Afin de profiter au mieux du cours, même si l’examen est en anglais, choisissez plutôt un cours en français. Avant-tout, l’examen porte sur un sujet précis et en profondeur. La compétence dans le domaine prime sur tout. Préférez par contre un style de cours, où les mots clés du domaine sont utilisés en anglais. Professionnellement, c’est très souvent le cas en Suisse et au Luxembourg – on utilise facilement les mots requirements, Business Analyse, earned value et des acronymes comme WBS, POC etc. En France, c’est beaucoup moins de cas à l’exceptions dans des enterprises multi-nationales ou on parle officiellement l’anglais et le français n’est qu’utilisé dans des groupes de travail purement francophones. Étonnamment, au Canada où la maîtrise de l’anglais excelle largement celle de l’ancien continent, les cours et la documentation est vraiment « traduite jusqu’au bout ». Suivre donc des cours basés sur des ouvrages canadiens ou suivre des formations canadiennes à distance n’est probablement pas une bonne option si vous n’avez pas un niveau d’anglais bien supérieur (CERCL C2).

Tous nos cours en français menant vers une certification en anglais utilisent cette approche hybride: discours en français avec les mots clés en anglais.

Un dernier conseil:  Durant le cours et la préparation individuelle, établissez-vous un glossaire ou étendez celui qui vous a été présenté lors du cours. Apprenez ces concepts par cœur et vérifiez votre maîtrise du sujet en formulant des définissions des concepts en anglais.